Exhibitions

Singing Skies

Du 6 au 26 février 2016
Hôtel du département
Hall René-Cassin
24 rue Saint-Esprit Clermont-Ferrand
Entrée libre
Du lundi au samedi de 9h à 18h
Vernissage mercredi 10 février à 19h


Dans le cadre du 38e festival du court métrage de Clermont-Ferrand, le Département du Puy-de-Dôme présente Singing Skies
, une collaboration entre Suzanne Osborne et stuart A. Staples.
Au cœur de l'exposition, le projet d'un livre associant une partie du travail de Suzanne A year in small paintings. Skies, September 2010 – September 2011 et les paroles de chansons de Stuart pour la première fois transcrites sur papier.
L'exposition réunit l'ensemble des œuvres et travaux originaux avec neuf études détaillées de ciels grand format (exécutées entre avril 2014 et janvier 2016).
Elle présente également une série de gravures au carborundum (édition limitée à 12 exemplaires) faites par Suzanne et Tom Phelan, maître-graveur, reproduisant 10 doubles pages, textes et peintures, extraites du livre.
Deux brefs documentaires du réalisateur Martin Wallace, collaborateur de longue date seront également projetés : l'un suit le processus de création des gravures, l'autre raconte la réalisation en commun du livre. Nous vous souhaitons une bonne visite.

Close Surrounding – JH Engström

Du 9 février au 28 mai 2016
Hôtel Fontfreyde - Centre Photographique
34 rue des Gras Clermont-Ferrand
Entrée libre
Du mardi au samedi de 14h à 19h
Vernissage lundi 8 février à 18h30


Du 9 février au 28 mai 2016, l’Hôtel Fontfreyde - centre photographique de la Ville de Clermont-Ferrand présente une exposition consacrée au photographe et vidéaste suédois JH Engström, en partenariat avec le Festival International du Court Métrage. Membre du jury international du festival 2016, qui met la Suède à l'honneur pour sa 38e édition, JH Engström est l'un des artistes les plus marquants de la nouvelle scène photographique scandinave.
L’exposition Close Surrounding interroge la relation existentielle de JH Engström à son environnement à travers une présentation de plus de 300 photographies et films issus de différents travaux s’échelonnant sur près de deux décennies, du milieu des années 90 avec Trying to Dance, jusqu’en 2015 avec Tout va Bien.
Né en 1969 à Karlstad, dans le Värmland (Suède), JH Engström s’installe à Paris avec sa famille alors qu’il est âgé de 10 ans. Toute sa vie, il effectue des allers retours entre les deux pays et expérimente la dissonance de deux énergies contradictoires, celle du temps long de la campagne suédoise et celle de la frénésie parisienne. Cette opposition nourrit la pensée de l’artiste qui en enregistre les instants avec instinct. Son œuvre constitue un carnet intime, une somme de souvenirs, une mémoire que JH Engström actualise dans cette exposition.
Passant librement du portrait à la nature morte, du paysage urbain au paysage rural, JH Engström tisse la toile d’une réalité qui, jamais figée, affirme en contrepoint la présence de l’auteur. Chaque situation, chaque lieu, chaque individu, chaque objet constitue le creuset du quotidien de l’artiste qui projette et enregistre son expérience dans chaque prise de vue. Dans l’exposition, ces autoportraits en creux se mêlent à un ensemble de véritables autoportraits.
Ses images s’articulent en séquences fondées sur un jeu incessant de ruptures et rétablissements, provoquant chez le spectateur un sentiment de doute puis d’apaisement. En invoquant ses souvenirs et ses sentiments, JH Engström interroge sans cesse les contours du passé et l’insouciance du présent - des questions qui s’adressent à lui-même comme à chacun. Délicate, radicale, son œuvre puise dans la maîtrise de l’accident - surexposition, mouvement, utilisation de la poussière - qui suggère les états d’un auteur tantôt traqué, tantôt ébloui, et invoque une métaphore de la condition des hommes, à mi-chemin entre le péril et l’extase.

Marie Lesbats, Galerie Jean-Kenta Gauthier

S’envoyer en l’air

Dessins, peintures, photos, sculptures, installations

Du 1er au 20 février 2016
Chapelle des Cordeliers
Place Sugny Clermont-Ferrand
Entrée libre
Ouvert de 14h à 18h sauf dimanches
Vernissage samedi 6 février à 18h


Deux douzaines de plasticiens, peintres, illustrateurs, sculpteurs, photographes, bidouilleurs en tout genre, se sont avancés sur le pas de tir de la Chapelle des Cordeliers pour vous offrir une odyssée spatiale époustouflante. La Lune tourne autour de la Terre, la Terre tourne autour du soleil, au cinéma on tourne aussi et les artistes, à l’apogée de leur art, ont plus d’un tour dans leur scaphandre. Venez vite vous sentir pousser des ailes dans le dos en visitant cette expo car le compte à rebours a déjà commencé.

Ont accepté de ne pas toucher terre: Jean-Pierre Bardon, Michel Bénier, Michel Brugerolles, Fabienne Cinquin, Jacques Curtil, Marie Deschamps, Eric Domalain, Jean-Sébastien Dubien, Guy Durand, Franck Fiat, Julie Foucaud, Alain Gabriel, Laurent Grangier, Bénédicte Haudebourg, Jean-Pierre Hérault, Marjorie Herrero, Grégory Hitier, Ipiolo, Karine Joannet, Pierre Jourde, Gaël Le Rudulier, Antoine Lopez, Loup Lopez, Patrick Miramand, Nokat, Jacques Pouillet.

Anatomie du Labo 8

Du 5 au 26 février 2016
Centre d’animation culturelle Camille-Claudel
3 rue Maréchal-Joffre – Clermont-Ferrand
Entrée libre
Ouvert du lundi au samedi de 14h à 19h
Vernissage jeudi 4 février à 18h30


Objet Filmique Non Identifié barré et baroque, The Living Need Light, The Dead Need Music suit une fanfare s'enfonçant dans la forêt vietnamienne sans jamais cesser de jouer malgré les obstacles. Pas un documentaire, et encore moins un clip, ce court métrage est loin d'être le seul des 30 films de la compétition Labo 2016 à brouiller ainsi les frontières de la création cinématographique. La fiction française Hotaru, par exemple, emprunte les codes de la science-fiction pour mieux interroger nos plus anciens souvenirs de l'altérité.
Tel est donc le terrain de jeu ouvert aux participants de la huitième exposition Anatomie du Labo. En effet, quel meilleur champ d'expérimentation pour un plasticien que d'aller piquer sa curiosité et frotter son imaginaire à ces aiguillons de créativité tous azimuts que sont les propositions Labo ? Cette année encore, de jeunes artistes étudiants de la région clermontoise invitent des graphistes du monde entier à plonger eux aussi dans ce bouillonnant maelström pour s'en inspirer, s'en imprégner et en offrir en retour leur propre vision. Souvent débridée, toujours acérée.

Xavier Fayet, membre du comité de sélection Labo.

Belysning
Interlabonat Kollectiv Expo


Dessins, peintures, photos, installations

Du 6 au 13 février 2016
Entrée libre
Ouvert de 14h à 18h
La Loupiote
6 rue Terrasse
Clermont-Ferrand


La Loupiote, atelier d'artistes, s'associe pour la troisième année consécutive au festival avec son Interlabonat Kollectiv Expo dont le titre est toujours le même d'une année à l'autre : Illumination. La variation réside dans sa traduction changeant à chaque édition. Ce sera donc Belysning, la version suédoise après Iluminación (espagnol) et Megvilagitas (hongrois). Une douzaine de plasticiens seront à la baguette (rappelons que la Loupiote est une ancienne boulangerie) pour nous donner des œuvres inspirées du court métrage suédois, très connu et multi-primé, Musique pour un appartement et six batteurs de Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson. Ce film fait partie de la rétrospective consacrée à la Suède.

Lou Amoros Augustin, Laurence de Bussac, Maxime Delavet, Marie Deschamps, Hugo Frassetto, Sophie Gallo, Margot Guillet, Ipiolo, Antoine Lopez, Loup Lopez, Jean-Dominique Prieur, Laurence Szymaszek.

Cotonouenmusique


Du 18 janvier au 13 février 2016
Ouvert du lundi au vendredi et tous les jours durant le festival
De 8h à 16h et de 8h à 22h pendant le festival
Vernissage samedi 6 février à 19h
Galerie Dolet - Résidence universitaire Dolet (1er étage)
25 rue Etienne-Dolet Clermont-Ferrand
Entrée Libre

Un projet de création audiovisuelle interactive pour découvrir une ville autrement, proposer de la musique dans un environnement visuel et graphique innovant, et vous faire cheminer, par le son et lʼimage dans Cotonou, métropole ouest africaine à lʼénergie débordante.
Première étape du projet musiqueaupoing? dont la vocation est dʼinterroger les liens entre musique, ville et culture populaire, par le renouvellement dʼune cartographie de lʼAtlantique noir (P. Gilroy) à partir de huit villes et de huit créations audiovisuelles interactives.
À la frange de la création musicale et des arts numériques, ce projet est développé par Switch "Groov" Experience, dj, producteur et photographe, à partir dʼun matériau sonore, musicale et visuelle originale, et de la technologie émergente webaudio.

Ce projet est coordonné par Bab Musique (France) en partenariat avec Mix My Wax (Bénin).

http://cotonou.musiqueaupoing.com
Téléchargez le dossier artistique

La science-fiction au cinéma

Affiches originales et photos de films

Du 1er au 26 février 2016
La Jetée
6 place Michel-de-L’Hospital
Clermont-Ferrand
Entrée libre
Ouverture du 5 au 13 février : 10h-19h
Hors festival : Mardi et jeudi de 13h30 à 19h, Mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 19h


Star Wars, Alien, 2001 : l’odyssée de l’espace, autant de titres évoquant la science-fiction dans l'esprit de millions de spectateurs. Nous vous invitons à redécouvrir ce genre, devenu majeur au cinéma, à travers les images marquantes des films qui ont jalonné son histoire.

Une pincée de ciel

Du 25 janvier au 12 février 2016
Atelier Formes et couleurs
Maison des Beaumontois
Rue René Brut
63110 Beaumont
Entrée libre
Ouvert les lundis, mardis, vendredis de 16h à 19h, mercredis de 14h à 18h30
formesetcouleurs63@gmail.com
O6 79 73 15 87


Les ateliers enfants et adultes de Formes et couleurs de Beaumont participent à l’aventure du Festival 2016 en partenariat avec Sauve qui peut le court métrage. De la salle de projection de La Jetée à l’atelier de la Maison des Beaumontois, les élèves ont développé des pistes de travail individuelles ou collectives, encadrés par trois artistes intervenantes. De l’atelier à l’exposition, ils ont relevé le défi de la confrontation au public. Une gageure pour les élèves qui ont laissé cours à leur imagination et montré leur profond plaisir de créer, dans tous les espaces.

www.formesetcouleurs63.fr

La tête dans les étoiles

Du 6 au 13 février 2016
Espace Renan
10 rue des salles
Clermont-Ferrand
Entrée libre
Tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
Vernissage samedi 6 février à 18h
Samedi 6 et dimanche 7, petits et grands pourront participer à divers jeux.
pdauthier@appuy-createurs.fr
04 73 93 02 29


Visitez un univers pluriel où se mélangent les arts plastiques, l’artisanat d’art, les saveurs fruitées et gourmandes du thé et le monde musical du cinéma. Inspirés par le thème du festival 2016 sur l’espace, une dizaine d’artistes et créateurs vous invitent à déguster un thé en découvrant peintures, illustrations ou encore collages ainsi qu’une boutique de créations artisanales (bijoux, objets en lave émaillée, etc.).

Artistes plasticiens :
Antony Squizzato
Marjorie Herrero - Nokat
Marie Pierre
Sow Ay
Hélène Latte
Constance Gandon
Lemoineau

Artisans créateurs et entrepreneurs :
Marie Guy, Les Emaux de Marie (création objets en lave émaillée)
Bérangère Giraud (création de bijoux)
Alexandra Soulier, Chakaiclub (espace thé)
Laurent Thore, Acte Musique (animation d’ateliers)
Clarisse Vidal, Max&Lau Cie (création d’accessoires de mode)

"Ciel / Terre / Espace"

Du 5 au 13 février 2016
Atelier B.O collectif
4, rue Savaron
Clermont-Ferrand
Entrée libre (au fond de la cour)
Ouvert du lundi au samedi de 14h à 19h


bo.collectif@gmail.com

Décollez vers les étoiles ! Le temps du festival, le B.O vous ouvre la porte d'une nouvelle dimension. Venus de l'atelier B.O et d'ailleurs, six artistes présentent leurs travaux récents et nouveautés sous formes de petits formats et autres surprises.

Avec : Eva Bourdier, Charlotte Hubschwerlin, Elza Lacotte, Charline Montagné, Vinz…


Exposition Guillaume Hermant

Du 2 au 27 février 2016
La salle de l’ART…che
(à l’étage de la librairie Nos Racines d’Auvergne)
5 place de la Victoire
Clermont-Ferrand
Entrée libre
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h
Le dimanche 7 février de 15h à 19h.
Vernissage samedi 6 février à 18h30.


L’association Patrimoine Auvergne Bourbonnais Velay (A.B.V.) et son Département Arts le Cercle Artistique de l’ART…che, en partenariat avec la librairie Nos Racines d’Auvergne fêtent le 38e festival du court métrage de Clermont-Ferrand et le pays à l’honneur à travers une exposition de photographies nordiques (Suède et Laponie) de l’artiste et voyageur berruyer Guillaume Hermant.




Des affiches pour un festival (11e édition)

Du 5 au 13 février 2015
Galerie Dolet - Résidence universitaire Dolet (1er étage)
25 rue Etienne-Dolet
Clermont-Ferrand
Entrée libre

Et si c’était à vous d’imaginer l’affiche du festival… A quoi ressemblerait-elle ? Voici la proposition faite aux écoles du Livradois-Forez participant aux séances Cinémôme durant le festival. Afin de préparer et valoriser leur venue aux projections, chaque classe a pour mission de réaliser son affiche en laissant libre cours à son imagination. Pour cette onzième édition, les élèves (de la maternelle au CM2) et leurs enseignant-e-s pouvaient revisiter, détourner l’affiche officielle du festival, s’inspirer du « coup de crayon » de son créateur Blutch ou encore « plancher » sur un des thèmes des panoramas du festival, « Star-système ». La tête dans les étoiles, un pied dans la BD et un autre dans le cinéma… Une exposition qui ne manque pas d’inventivité !

Cette exposition est mise en place par Ciné Parc (cinéma itinérant dans le parc naturel régional Livradois-Forez) en partenariat avec le service culturel du CROUS.

Une vague lueur pourpre – Anne-Sophie Emard

Du 22 janvier au 24 avril 2016
Galerie Claire Gastaud
5/7 rue du Terrail
Clermont-Ferrand
Entrée libre
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h
04 73 92 07 97

Du 22 janvier au 24 avril 2015, la Galerie Claire Gastaud accueille une exposition des œuvres récentes de l’artiste photographe et vidéaste Anne-Sophie Emard. Cette exposition réunira une quinzaine d’œuvres : caissons lumineux et vidéo.

L’expression « Une vague lueur pourpre » apparaît pour la première fois dans l'introduction du roman de Stanislas Lem dont s'est inspiré le film d'Andreï Tarkovski, Solaris. Le héros du livre traverse plusieurs galaxies reliant la terre à la planète Solaris, voyage à la vitesse de la lumière où il ne perçoit des étoiles fuyantes à travers le hublot de son appareil, qu'une vague lueur pourpre. Il suffit de taper ces quelques mots dans un moteur de recherche sur Internet pour prendre conscience de l'existence de cette phrase à travers la littérature. Elle apparaît à plusieurs reprises au cœur de nombreux romans, tel un fil conducteur d'une lumière traversante que nous serions susceptibles de rencontrer à un moment ou à un autre. Le caractère lumineux des œuvres d’Anne-Sophie Emard nous renvoie à l'image cinématographique.
L’artiste renforce cette idée par l'utilisation du split screen, effet cinématographique consistant à diviser l'écran en deux parties. Ainsi, elle mêle des images d'origine et de texture distinctes : ses prises de vues photographiques (des lieux, des paysages dans lesquels la lumière souvent retouchée apporte une étrangeté) auxquelles elle associe des captures d'arrêt sur image de films de cinéma (des personnages). Deux matières radicalement différentes qui s'épousent au sein d'une matière commune à l'image, de strates géologiques qui s'emmêlent pour ne former qu'un seul bloc. Khari associe un paysage de Bretagne et une image du film Solaris d’Andréaï Tarkovski ; Istvan mêle une vue du Puy Mary et le recadrage d'un plan du film La comtesse de Julie Delpy.

« Chacune de mes images propose une imbrication, mélange plusieurs origines (géographiques, cinématographiques, personnelles) à tel point qu’il n’est plus possible de décrire objectivement les images qui se trouvent sous nos yeux. Les paysages deviennent des personnages chacun d’entre eux porte le prénom d’un personnage de film. Toutes les figures humaines représentées, sont des fragments de corps et/ou de voix dispersés dans l’espace comme un puzzle inachevé. » Anne-Sophie Emard

Anne-Sophie Emard est diplômée de l’ESAC, Clermont Métropole. Elle a vécu en 2003 à Montréal dans le cadre d’une résidence d’artiste de l’Institut Français. Elle fait partie des collections du FRAC Auvergne et du MARQ. En 2012 à Paris-Photo, Grand Palais, Paris, elle est été sélectionnée pour le parcours David Lynch. (Catalogue) – 2015 - Slick Art Fair Paris – 2015 – Domaine Royal de Randan – Frac auvergne.

www.claire-gastaud.com
Télécharger le dossier de presse

How I Quit Smoking III

Du 1er février au 24 mars 2016
Bistro de la mairie
11 rue Philippe Marcombes
Clermont-Ferrand
Entrée Libre
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 1h
Vernissage vendredi 5 février février à 18h30

Ludchat et Franck Fiat, nos 2 anthropologues préférés publient enfin les résultats de leurs recherches sur l'art baroque san-theodorosien en exposant illustrations commentées et études prises sur le vif (notamment lors de leur périlleux séjour dans la région du grand Chapo). Ils en sont dorénavant persuadés : "On ne peut pas fumer sans feu!"








Advanced search (all the shorts)

Part of the title

Credited person

Company

Country of Production

Year of Production

Genre

Screening Format

Duration time
From     to    mn
Dialogues

films presented at the Festival
Year | Awarded
Type of competition:
Toutes
International Competition
National Competition
Lab Competition
Panorama or other side programmes
Options

At the Market 2016 :
All registered films
International Comp. Registrations
National Comp. Registrations
Compétition Labo
Only selected Films
Video available in Clermont



       

Reserved to Pro Services subcribers !

News

 
Auvergne Film Commission Missions Creation help found Locations Films directed in Auvergne Auvergne : short presentation Links


Miscs Contact Partners Ad spaces Legal Mentions